:: suivant >>
éditer :: []->

De la grande transformation à la transition écologique et solidaire

Les freins à cette transition (quels sont-ils, comment les dépasser ?)

Rencontre acteurs / chercheurs du 21 novembre 2020 – 9h30/19h

EHESS - 105 Boulevard Raspail – 75006 Paris


ATTENTION cette journée était prévue initialement le 21 mars 2020 puis elle a été reportée pour cause de crise sanitaire en novembre 2020 ; le programme détaillé ci-dessous est actuellement celui qui était prévu pour mars - il sera réajusté progressivement à partir de la rentrée en fonction des disponibilités des intervenant.e.s



Partenaires :

Cette journée qui réunit acteurs et chercheurs s'inscrit dans la suite du colloque international Polanyi des 19 et 20 novembre.

Le XXe siècle a porté la conviction d’une grande transformation permettant de sortir du capitalisme et de s’engager vers un horizon d’émancipation. Force est de constater que ce rêve ne s’est pas réalisé et il apparait de plus en plus évident que l’enjeu du XXIe siècle s’articule autour d’un changement de paradigme. Le défi est de définir une nouvelle conception de la transformation, celle de la transition écologique et solidaire.

Face à un néolibéralisme générateur d’inégalités sociales et de destruction environnementale les social-démocraties ont échoué en indexant le progrès social sur la croissance marchande et en cantonnant les citoyens dans des positions de bénéficiaires plus que de contributeurs.
La crise de la représentation politique ne signifie cependant pas le recul de l’engagement.

Le foisonnement d’initiatives citoyennes le prouve ; les résistances s’organisent et les expériences se multiplient, les liens entre acteurs et chercheurs se renforcent pour définir une écologie des savoirs. Cette journée est l'occasion de faire le point sur nos formes de résistance multiples, et nos les alliances renouvelées.



INSCRIPTION OBLIGATOIRE
Propulsé par HelloAsso?


PROGRAMME tel que fixé pour le 21 mars 2020

CLIQUEZ SUR LES TITRES POUR DÉROULER LES MENUS

Les liens acteurs/chercheurs face aux enjeux de la transition dans un contexte de réapparition d’un scientisme invalidant l’expertise des acteurs. Pour une écologie des savoirs inspirée des épistémologies du Sud.
A l’aune des expériences du nouveau municipalisme, à Barcelone et en France, à travers la présentation des incubateurs solidaires au Brésil et des enjeux de co-construction des politiques publiques dans une logique de recherche-action, cette table ronde permettra d’interroger les voies tracées pour des formes nouvelles d’action publiques, qui intègrent les enjeux de transition citoyenne.
Le nouveau municipalisme
  • Le cas de Barcelone
Joan Subirats – sociologue, adjoint à la ville de Barcelone, Maïté Juan – post-doctorante au GIS Démocratie et participation

  • L'évolution du municipalisme en France
Solenne Boiziau représentante d'UTOPIA et (sous réserve) un représentant d'ACTION COMMUNE

L’exemple des incubateurs solidaires au Brésil
Retour sur la création dans des universités publiques au Brésil de dispositifs de soutien aux initiatives non-lucratives émanant de la société civile
Genauto Carvalho de França Filho – Université fédérale da Bahia, Rosanna Boullosa - Université fédérale da Bahia

Co construire l'action publique : résultats et exemples issus d'une recherche-action
Après deux années de recherche-action menée par des universitaires et des réseaux associatifs, quels enseignements principaux et quelles perspectives de travail se dessinent pour donner corps à cette notion.
Patricia Andriot, Rtes

Repas – Présentation du Transiscope


Malgré leur foisonnement les pratiques solidaires sont en butte à des phénomènes de minimisation de leur portée quand il ne s’agit pas d’une totale invisibilisation
Elles sont traitées avec condescendance, mépris ou ostracisées. Dans ce contexte comment la transition peut-elle prendre corps ?
Mathieu Vanwelde SAW-B - Solidarité des alternatives wallonnes et bruxelloises

Les nouvelles formes de résistance et d’organisation des "travailleurs précaires"
Pour s’organiser et travailler, faire face aux errances politiques et législatives des outils de mobilisation sont à construire et expérimenter.
Leeroyd Levi, co-fondateur de Olvo . Olvo est une coopérative de cyclo-logistique spécialisé dans la livraison du dernier kilomètre à vélo cargo, membre de CoopCycle , Fédération européenne de livreurs à vélo

Dépasser l’imaginaire de la protection sociale en alliant micro expériences locales, politiques territoriales et coopération.
De même que l’accès aux soins, l’accès à une alimentation choisie est un droit. Le projet de sécurité sociale alimentaire vise à offrir à tous une alimentation de qualité, respectueuse de l’environnement.
Sodeh Amzehlouyan, Le réseau des AMAP des Ile-de-France

Structurer les solidarités dans un secteur où le travail est invisibilisé : le cas des artistes plasticiens
Une lutte pour la reconnaissance du travail hors du cadre de la subordination et du salariat.
Laetitia Bourget - Comité Pluridisciplinaire des Artistes-Auteurs et des Artistes-Autrices (CAAP)

Dans un contexte de remise en cause des libertés associatives et d’invisibilisation des pratiques citoyennes la mobilisation s’organise dans les territoires et les quartiers.
Mobilisation des gilets jaunes, la rencontre avec les mouvements sociaux historiques
Christophe Chapuis - gilet jaune Montpelier, Michèle Riot-Sarcey - historienne

Formes d’action populaire et féminisme
Fatima Mostefaoui - Collectif de femmes des quartiers Nord de Marseille, Claude Sicart – président de PoleS

Organiser la résistance par les pratiques citoyennes
Survivre en « milieu politique hostile » : récit de l’expérience de résistance de Mains d’Œuvres, un projet de 20 ans ancré sur le territoire du 93, qui a du organiser la résistance à la suite de son expulsion ; un éclairage sur le contexte de restriction de l’espace démocratique avec le premier rapport de l’observatoire des libertés associatives
Juliette Bompoint - directrice de Mains d’œuvres, Julien Talpin – Université de Lille

Management versus perspective d’économie solidaire
Comment une association du secteur social et médico-social engage la transition solidaire
Michel Jézéquel - directeur de Don Bosco, Marie-Catherine Henry – coordinatrice du programme de recherche Démocratie et économie plurielles (Collège d’études mondiales – FMSH)

Pour une recherche-action comme principe de coproduction des savoirs prenant au sérieux l'expertise des acteurs
Vers la mise en œuvre d’un programme
Jérôme Santolini, Sciences citoyennes
[Frédérique Kasba, Fondation Abbé Pierre (sous réserve)]
M. Petit, CASDEN
[Floriant Covelli, IFMA (sous réserve)]


Informations pratiques

Participation : 15€ (repas compris- un exemplaire du livre Du social-business à l'économie solidaire : critique de l'innovation sociale Juan M., Laville J-L., Subirats J., (dir.) offert aux 100 premiers inscrits)
Inscription et règlement avant le 10 mars
Adresse : École des Hautes Études Sciences Sociales au 105 Boulevard Raspail – 75006 Paris - métro Sèvre Babylone (L10 ou 12)




La page des podcasts

[Opération 1 podcast 🎧par semaine avant le 21 mars !]

En attendant de nous retrouver le 21 mars pour cette journée d'échanges qui réunira des expériences multiples de résistance, nous vous proposons une mise en récits, un arpentage collectif, se faufiler entre des témoignages qui se font écho... Un podcast par semaine pour préparer le 21 mars !

_

Pour ouvrir la réflexion sur les nouvelles formes d'action publique et en particulier le nouveau municipalisme, nous vous proposons de ré-écouter le troisième volet de la série "Le nouvel empire des villes" dans l'émission Culture Monde sur le thème : 🎧 Municipalisme : quand les habitants prennent le pouvoir .

"On les appelait « les villes rebelles d’Espagne » : Barcelone, Madrid, Valence, Saragosse ou encore Saint-Jacques-de-Compostelle. Dirigées depuis quatre ans par des collectifs de citoyens qui voulaient changer de politique et redonner le pouvoir aux habitants, voilà que pour beaucoup d’entre elles l’aventure vient de prendre fin ce dimanche 26 mai lors des élections municipales."
"Cette idée de relocaliser et de démocratiser le pouvoir à l’échelle des villes n’est cependant pas spécifique à l’Espagne. Des Etats-Unis à l’Europe en passant par le kurdistan, le « municipalisme », théorisé par le philosophe américain Murray Bookchin continue d’inspirer de nombreuses expériences à travers le monde. Certains plaident même pour une alliance internationale des villes qui dépasserait les Nations."

Rien n'interdit aux plus gourmands de replonger dans toute la série...

🎧Bonne écoute!🎧




"Tu t’aperçois que partout en Europe, des nouveaux mouvements se créent."

Pour engager la réflexion sur les formes de mobilisation qui tentent d'articuler résistance et émancipation, nous vous proposons de réécouter l'interview spéciale avec Jérôme Pimot (mai 2019) militant du CLAP, le Collectif des livreurs autonomes de Paris . Le collectif dédié à la défense des droits et des conditions de travail des livreurs « autoentrepreneurs » (Deliveroo, Foodora, Stuart, Uber, etc.). Il nous raconte l'évolution du métier de coursier, l'arrivée des entreprises-plateforme de la FoodTech et la mobilisation progressive des travailleurs pour lutter contre l'exploitation, et enfin la création de leur propre outil de mobilisation et de travail. En complément, quelques précieuses minutes d'explication sur l'actualité, grâce au travail de Radio Parleur, permettent de comprendre l'actualité marquée par la requalification en salariat du lien entre coursiers et plateforme. Révéler la subordination, dénoncer l'exploitation, organiser l'action collective...

🎧 C'est à écouter dans l'émission Les 3x8, sur Vizir Radio... Interview du Collectif des livreurs autonomes de Paris

"Très vite on s'est aperçu que même si on avait des pays différents des langues différentes, des structures juridques différentes, des lois du travail différentes, l'avantage entre guillemets de la plateformisation c'est qu'elle arrive et elle fait la même arnaque partout"

"Le fait est que, sans le vouloir, sans avoir d’étiquette politique, c'est des gens - mais issus de la base! Des précaires, pas des militants, pas des politiciens, pas les communistes - se remettent à recréer la même chose qu'en 1917... Et donc sans politique, sans militantisme, on arrive à recréer du militantisme de base".

🎧 Et chez Radio Parleur - Deliveroo, vers un boycott pour la Saint-Valentin ?

"Alors que la plateforme de livraison de repas Deliveroo vient d’écoper d’une condamnation pour travail dissimulé ce jeudi 6 février, à Paris, le CLAP (Collectif de Livreurs Autonomes Parisiens) lance ce mercredi un appel au boycott pour la Saint-Valentin, afin d’obtenir une réponse aux revendications des livreurs qui dénoncent la précarité grandissante de la profession"

🎧Bonne écoute!🎧