Université d’été 2022 – du 5 au 7 juillet à Lille


Revenir à l'accueil des Universités d'été

Revenir à l'UE 2022

Programme prévisionnel de l'UE : Quel monde associatif demain ?

proposition au 02/06/22

Mardi 5 juillet à la MRES

9h30 Matinée Accueil

10h Lancement de l’université d’été avec première séance d’interconnaissance

10h15 Plénière de présentation
  • Pourquoi le CAC
  • Pourquoi une Université d’Été du CAC
  • Pourquoi une Université d’Été du CAC à Lille (près de la frontière belge) ?
  • Pourquoi une UE du CAC à la MRES de Lille
  • Présentation du programme
11h30 Plénière d'introduction et de contextualisation
L’action associative en France et en Belgique : une même histoire et des variantes… qui dessinent des combats communs.

Intervenants pressentis : Jean-Louis Laville, Bruno Lasnier, Henri Goldman, Mathieu Bietlot

12h30 Repas pris en commun à LaSécu organisé par le traiteur Tipinouzôtes

14h Ateliers : 4 obstacles à éviter pour renforcer l’action associative en France... et en Belgique.
-Chacun.e choisi son atelier-
  • La réduction continue des libertés associatives. Constats et solutions
Animation atelier par les membres de L.A Coalition et de l'Observatoire des Libertés Associatives : Antonio Delfini, Laure Paradis & Benjamin Sourice

  • La marchandisation des associations. Constats et solutions.
Animation atelier par Marianne Langlet de l'Observatoire Citoyen de la marchandisation de l'action associative

  • La progression du managérialisme. Constats et solutions
Animation par J-Michel Bocquet (directeur MRJC Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne)

  • L’instrumentalisation des associations. Constats et solutions
Animation par Gilles Rouby (président du CAC)

16h Balade militante
Avec l'APU (Atelier Populaire d'Urbanisme) de Fives et l'APU du vieux Lille : départ depuis la MRES à travers le quartier de Fives pour finir au jardin ressources "Saprophytes".
  • La balade fera l'objet d'un enregistrement sonore afin de réaliser un podcast sur radio RPL dans le cadre du projet Agissons de la MRES.

18h30 Apéro-infos au jardin ressource
Un verre à la main, présentation de formations-leviers d’amélioration des pratiques associatives
- Formation-action sur la gouvernance associative du MES
- Dispositif « Emancip’asso » par les CHATONS [Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires] : faciliter le chemin vers l'autonomie associative dans les usages du numérique
- Formation Animacoop sur l'animation collaborative et les outils
- Formation à la permaculture au jardin ressource des Saprophytes : Les Unités de Production Fivoises, une agri-culture de quartier
etc

20h30 Conférence-gesticulée de et par Marie-Laure Guislain Le néo-libéralisme va-t-il mourir ? (et comment faire pour que ça aille plus vite)

Mercredi 6 juillet à la MRES

9h Accueil

9h30 Ateliers participatifs : L’économie, le droit, l’Europe, la "dépressurisation temporelle"… explorer quelques pistes du scénario du renforcement.
L'idée de ces ateliers est d'explorer des champs peu investi par les acteurs associatifs et pourtant déterminants pour renforcer leurs actions.
Chacun.e choisi son atelier.
- Un autre financement du monde associatif est-il possible ? À travers deux exemples de dispositif venus de l'étranger (subventionnement de l'éducation permanente en Belgique et surtout loi de réaffaction des biens issus du crime organisé à des fins sociales en Italie et demain... en France) nous verrons qu'il est sûrement envisageable de répondre positivement à cette question
- Le droit comme leviers de nos actions et de nos luttes. Pourquoi et comment investir (encore davantage) le champs des actions juridiques.
- Le cadre européen, notre cadre commun par delà les différences de part et d’autre de la frontière franco-belge.
- Dépressuriser, prendre le temps de réfléchir, appuyer sur "pause", c'est politique !

11h30 Dialogue franco-belge (suite) interventions "prises de recul".
Carte blanche à Luc Carton et Joëlle Zask, deux philosophes pour nous autoriser une prise de distance, permettre de réfléchir autrement à nos problématiques et reconsidérer nos questionnements.
Luc Carton pourra revenir sur une question qui nous taraude : les associations sont-elles condamnées à être des pansements (qui parfois ne collent même pas!) sur les plaies et blessures engendrées par le néo-libéralisme ?
Joëlle Zask expliquera en quoi la démocratie est peut-être d'abord une méthode : celle de l'expérience. Un propos qu'elle développe notamment dans son dernière livre "écologie et démocratie"


12h45 Repas pris en groupes dans 2 ou 3 restaurants proches

14h15 "Parcours d'ateliers + plénière" : que faisons-nous vraiment et comment pouvons-nous (mieux) l'expliquer et en rendre compte ?
Le premier temps de l'après-midi se structurera autour de 6 ateliers (chacun pourra en suivre 3) où nous partirons de la présentation d'actions de terrain pour situer la force créative des associations dans la définition d'alternatives au système dominant :

- atelier avec la maison commune de la décroissance à partir de leur dernier ouvrage __La décroissance et ses déclinaisons__ aux éditions Utopia
- Territoires zéro chômeurs
- Systèmes d'observations de la vie associative locale
- Sécurité sociale de l'alimentation
- Développement d'outils numériques libres de mises en lien des acteurs (Transiscope et archipelago)
- Les questions de genre dans les associations

17h "Comment rendre compte de ce qui compte vraiment ?" - Table ronde entre acteurs associatifs, universitaires et reponsables publiques autour de la question de l'évaluation des actions associatives. Avec Marion Studer, chercheuse en économie à l'université de Lille et à la ChairESS Hauts-de-France, Thibault Guyon de l'Institut Godin, Xavier Galand de la MRES.

18h30 Apéro dinatoire et présentation de nos documentations
Un verre à la main, présentation de nos ressources documentaires avec buffet.

21h Projection débat
Film du Collectif 21 « 2121, hypothèses, associations »
Voir ici la bande annonce
Débat avec Geoffroy Carly et Gilles Rouby


Jeudi 7 juillet à l'Auberge de Jeunesse Stéphane Hessel

9h Accueil

9h30 Plénière de mise en commun : de quelques premiers enseignements tirés à chaud de nos échanges

10h30 Table ronde : "Qu’est-ce que la recherche peut apporter aux associations (et vice et versa)?"
Animation Marianne Langlet (CAC) et Marine Dori (Mouvement Associatif Haut-de-France/ Univ’Asso) avec les interventions de Cyril Fiorini (association Sciences Citoyennes), Emilie Dias et Florence Ienna (boutique des sciences de Lille), Thomas Chevallier (chercheur), Guillaume Delcourt (Univ’Asso/CROS).

12h Tentative de transformation de plénière de clôture en plénière d'ouverture
« Le plus long des chemins commence par un premier pas »
Par où commence-t-on ? Quelle est notre tâche la plus urgente ? D’ici la prochaine UE (été 2023) que voudrais-je voir changer ?

13h Repas commun à l'Auberge de Jeunesse